Détournements et trafics d’armes en Amérique latine

La violence armée reste encore aujourd’hui un véritable fléau sociétal en Amérique latine, au cœur duquel les armes à feu jouent un rôle essentiel, mortel. De nombreux États de la région souffrent d’un taux élevé de violence armée aussi haut, voire même plus, que des pays pourtant affectés par une guerre. Bien que leur abondance soit relative par rapport au nombre d’armes à feu dans le monde, ces armes circulent et se jouent des frontières au détour de multiples détournements, dont les formes les plus courantes sont le détournement à partir du marché civil des armes, des stocks militaires et policiers.

Crédit photo: Saisie record par la police fédérale mexicaine et l’agence américaine anti-drogue d’armes diverses et de 205 millions USD en liquide, appartenant à un narcotrafiquant mexicain. (Source : DEA, Mexico city, 2007)