Dépenses et transferts militaires en Asie du Sud-Est : une modernisation qui pose question

(Source: U.S. Navy photo/Seaman Apprentice Nicolas C. Lopez)

Depuis 2000, les dépenses militaires, ainsi que les importations de matériels de haute technologie tels que des sous-marins ou des avions de combat, ont explosé en Asie du Sud-Est. La région est-elle dès lors le théâtre d’une course aux armements, alimentée par la montée en puissance chinoise et le « pivot » américain?

A la lumière des transformations intra-régionales et des contextes nationaux, ces évolutions militaires et stratégiques s’avèrent à la fois complexes et très différentes les unes des autres, dans leurs portées et leurs moteurs. Plus que la géopolitique, c’est peut-être l’histoire qui éclaire le mieux les logiques à l’œuvre dans cette dynamique, représentative de la manière par laquelle les dirigeants d’Asie du Sud-Est appréhendent et défendent leurs intérêts, autant sur la scène interne que dans l’arène des relations internationales.