Trafics d’armes par voie maritime, un phénomène difficile à surveiller

Emma Maersk (Nick Souza Photography – MaritmeTraffic.com)
Emma Maersk (Nick Souza Photography – MaritmeTraffic.com)

Cette note d’analyse fait le point sur les principales dynamiques des trafics d’armes par voie maritime et les contrôles possibles pour les réduire. Après un exposé de l’ampleur et la complexité du transport des marchandises par la mer, les principaux aspects du trafic d’armes par voie maritime et plus particulièrement la problématique des pavillons de complaisance et le phénomène de conteneurisation seront analysés. Bien que les volumes de marchandises transportés quotidiennement à travers les mers rendent les tâches de contrôle et de surveillance très laborieuses, celles-ci restent néanmoins possibles et nécessaires. Plusieurs autorités étatiques ont un rôle à jouer dans le cadre de la lutte contre le trafic d’armes par voie maritime, que ce soit au plan de la sûreté portuaire, des douanes ou des licences d’armes.