La traçabilité des munitions

Il existe plusieurs méthodes de traçage de munitions pour armes légères et de petits calibres. Mais en dépit de cette multiplicité de techniques, le traçage reste dramatiquement défaillant en raison notamment de l’absence d’enregistrement et du manque de marquage adéquat. Pourtant, avec les innovations technologiques existantes en 2008, les gouvernements nationaux, sous l’impulsion des instances internationales si elles en avaient la ferme volonté, pourraient aujourd’hui largement améliorer leur pratique de marquage, d’enregistrement et de traçage. Peu intéressés par plus de transparence dans ce domaine sensible, les États semblent se jouer des quelques accords régionaux et internationaux qui tentent difficilement d’inscrire les munitions dans les textes législatifs. S’il n’y a pas de progrès notoires dans les procédures de marquage, il ne faut pas s’attendre à davantage de transparence ou d’efficacité dans la gestion des stocks de munitions, la plupart des États refusant de communiquer publiquement sur la question. Ce rapport tente de dresser un état des lieux des procédures existantes en 2008, en démontrant que par le biais d’une législation appropriée et de procédés technologiques innovants, un traçage efficace des munitions est tout à fait possible.

Téléchargement gratuitTaille
Icône PDF La traçabilité des munitions2.28 Mo