En première ligne - Le journalisme au cœur des conflits

Correspondants de guerre. Qui sont-ils : des "hyènes de l’info", des sténographes du pouvoir, comme le clament ceux qui ne les aiment guère ? Des envoyés spéciaux mus par de fortes convictions morales ou politiques et qui espèrent peser sur la marche du monde ? À l’image d’une Martha Gellhorn qui, en pleine guerre d’Espagne, pensait que tout ce qu’elle avait à faire pour vaincre l’injustice, c’était de la révéler ?

Les temps ont changé depuis l’"invention" de ce métier par l’envoyé spécial du Times en Crimée en 1854. Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ont révolutionné l’écosystème médiatique. Pourtant, pour le journaliste, l’essence de sa mission reste la même : aller sur le terrain, au plus près des lignes de front ; vérifier, valider ; contester la censure et contrer la propagande ; ouvrir le grand angle sur le contexte social, culturel, géopolitique et historique des conflits ; "dire la vérité au pouvoir" et prendre, s’il le faut, l’opinion, souvent chauvine et suiviste, à rebrousse-poil.

L’histoire du journalisme de guerre offre des exemples exceptionnels de courage et d’excellence, d’erreurs et de dérives aussi. Ce livre dépasse le portrait complice des "baroudeurs de l’info" pour soulever les grandes questions auxquelles ceux-ci ne peuvent se soustraire : comment préserver son indépendance alors que tout pousse au parti pris ? Comment gérer la peur et les risques ? Comment dire l’horreur ? Comment oser aller à contre-courant de l’actualité, pour prévenir des nuages qui s’accumulent, couvrir les "conflits oubliés" du bout du monde, revenir sur les guerres passées ?

En savoir plus : consultez la table des matières, la préface de Pierre Hazan et les premières pages de l'ouvrage...


Jean-Paul Marthoz, journaliste, chroniqueur au quotidien Le Soir (Bruxelles), professeur invité de journalisme international à l’Université de Louvain, est l’auteur de nombreux ouvrages sur le journalisme international. Il a été directeur européen de l’information de Human Rights Watch et correspondant en Europe du Committee to Protect Journalists (CPJ). Durant sa carrière, il a notamment couvert l’Amérique centrale en guerre, le Pérou du Sentier lumineux, la Colombie des narcos et pris part à des missions lors des années de plomb en Algérie, en Afrique du Sud et en Turquie.

Les médias en parlent:

Presse écrite et en ligne

 

Radio et télévision

  • Jean-Paul Marthoz était l'invité de Paul Germain dans l'émission  "Le Bar de l'Europe" diffusée le 16 décembre 2018 sur TV5 Monde. Retrouvez l'émission ici

Conférences & évènements :

  • Jean-Paul Marthoz et le grand reporter José-Alain Fralon seront présents le mercredi 24 octobre de 13h à 15h au Press Club Brussels Europe pour un débat sur le thème "Le bon journalisme est-il déjà mort ?"
    (plus d'infos ici)
     
  • à suivre...
     
  • Pour ne rien manquer des évènements liés à la sortie de cet ouvrage, inscrivez-vous à notre lettre d'information ou suivez-nous sur les réseaux sociaux :