Le rapport des services secrets américains : une victoire pour l’Iran ?

Le 3 décembre 2007, a été publié le dernier rapport des agences américaines de renseignement sur les intentions et les capacités nucléaires de l’Iran. Selon ses conclusions, Téhéran aurait interrompu son programme nucléaire militaire en 2003 mais se réserverait toutefois la possibilité de le relancer. 

Le rapport a marqué un net désaveu pour la politique de l’administration Bush et il semble désormais impossible que celle-ci ne se lance dans une action militaire contre l’Iran. Pour sa part, Téhéran tire un profit politique certain de ce rapport. En effet, celui-ci a ravivé les divisions entre les grandes puissances et la perspective d’un réel renforcement des sanctions s’éloigne. 

Pourtant, la publication du rapport représente une opportunité pour les acteurs en présence. D’une part, l’Iran pourrait prouver sa bonne foi en faisant preuve d’une réelle transparence sur ses activités nucléaires. D’autre part, les Etats-Unis ont maintenant l’opportunité d’initier une nouvelle dynamique internationale afin de sortir de l’impasse.