La méthamphétamine : une spécialité ouest-africaine

La méthamphétamine est en train de devenir la drogue illicite la plus consommée dans le monde, après le cannabis. Cette drogue de synthèse, dont l’utilisation et le trafic sont en très rapide expansion, a la particularité d’être la seule drogue à être produite en Afrique de l’Ouest, avec le cannabis. Originellement destinée à l’exportation, vers l’Asie particulièrement, son coût dérisoire et ses effets, permettant notamment d’oublier faim et fatigue, sont en train de favoriser le développement de sa consommation dans la sous-région ouest-africaine. Si – à ce jour – les laboratoires de production démantelés se situent tous au Nigeria, de forts soupçons planent sur sa possible fabrication dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.  

Crédit photo : vendeuse de médicaments et méthamphétamines dans la commune d’Adjamé à Abidjan (©  Jean-Baptiste Séni)