Retrait tchadien de la Centrafrique. Quelles conséquences pour la paix en RCA?

Survenant après la mort d'au moins 30 civils et plus de 300 blessés, sur un marché de Bangui le 29 mars dernier, l’annonce, le jeudi 3 avril, du retrait du contingent tchadien de la MISCA, Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine, pourrait fragiliser les efforts de pacification du pays entrepris depuis décembre 2013.
La succession, depuis décembre, d'incidents violents impliquant les troupes tchadiennes participant à la force de l’Union africaine (UA) déployée en République centrafricaine (RCA), est à l’origine d’un climat d’hostilité à l’égard du contingent tchadien, souvent accusé par la population d’être proche de l’ancienne rébellion de la Séléka.

(Crédit photo: centrafrique-presse.over-blog.com)