Démocratie ou géopolitique? L’UE face à la crise ukrainienne

Les événements de février 2014 en Ukraine ont pris de court tous les acteurs impliqués dans la crise : le président déchu Viktor Ianoukovytch bien sûr, la Russie évidemment, mais aussi une partie importante de l’opposition parlementaire ukrainienne, ainsi que les démocraties occidentales et l’Union européenne. Cette dernière avait pourtant adopté une position prudente au début de la crise, pour éviter, justement, que la situation n’atteigne un point de non-retour. Peine perdue : l’Ukraine est aujourd’hui plus divisée que jamais, et avec elle le Vieux Continent… qui semble avoir fait un pas en arrière de 25 ans, pour retomber en pleine Guerre froide. 

(crédit photo: Ivan Bandura / licence creative commons)