L’offensive stratégique de l’UE envers l’ASEAN : Une place à prendre mais peu de temps…

Quand les Européens pensent à l’Asie, la Chine s’impose immédiatement dans leurs esprits. D’autres régions méritent cependant leur attention : l’Asie du Sud-Est en fait naturellement partie en raison de sa localisation, de sa fonction d’intermédiation et de son potentiel. A l’horizon 2015, l’ASEAN, l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est, s’engage dans un processus institutionnel qui mérite un soutien particulier, y compris dans sa dimension sécuritaire. Cette étude défend l’idée que la diplomatie sécuritaire de l’Union européenne aurait plus d’influence sur l’ASEAN que sur la Chine, pour autant qu’elle tienne compte de quelques faits très simples. Comment l’Union européenne peut-elle valoriser cette donnée ?

(credits: H.E. Le Luong Minh, Secrétaire général de l'ANASE, ASEAN)