Geza Mezösy : du trafic d’armes à la politique…

Le principal parti flamand, la N-VA, a mis fin à sa collaboration avec Geza Mezösy, président faisant fonction d’une de ses sections bruxelloises. Cette décision fait suite à la publication, par l’auteur Koen Hostijn, du passé judiciaire de l’individu, auquel le GRIP s’était déjà intéressé dans un livre publié en 2002. Mesözy avait, dans les années ‘90, tenu un rôle très actif dans de multiples violations de l’embargo sur les armes imposé à l’ex-Yougoslavie. Il avait alors approvisionné « pour des raisons humanitaires » les armées de Croatie et de Bosnie-Herzégovine. Il avait également avoué avoir fourni l’arme qui servit, en 1995, à assassiner le vétérinaire Karel Van Noppen, crime qui avait fait grand bruit en Flandre et avait été attribué à la « mafia des hormones ».

Vous trouverez  la biographie de Geza Mezösy dans le livre Trafics d’armes vers l’Afrique – Pleins feux sur les réseaux français et le «savoir-faire» belge, encore disponible au GRIP.