Le Burkina Faso : vulnérabilités et risques de turbulences

Le Burkina Faso constitue un modèle singulier de relative stabilité, de dépendance et d’influence dans sa sous-région. Son enclavement géographique et son interdépendance avec ses voisins éclairent l’ambition du Burkina Faso à jouer un rôle influent dans la diplomatie sous-régionale ainsi que l’implication croissante du pays dans la médiation des crises politiques survenues notamment en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Togo, et au Mali. Le pays est particulièrement tributaire des échanges interrégionaux pour ses débouchés économiques. Épargné jusqu’ici par les épisodes d’instabilité qui ont accompagné le retour au multipartisme en Afrique subsaharienne, dans la décennie des années 1990, le Burkina Faso pourrait connaître une alternance chahutée à l’échéance de 2015, date de la fin du mandat légal du président Compaoré, au pouvoir depuis 1987.

Crédit photo: le Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré et son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, lors du sommet de l'UA en juin 2011 (Source : site officiel de la présidence du Burkina Faso)