Traçage des armes et opérations de soutien à la paix : théorie ou pratique ?

Mission de désarmement menée par l'ONUCI à Abidjan (Source: UN Photo/Hien Mcline)
Mission de désarmement menée par l'ONUCI à Abidjan (Source: UN Photo/Hien Mcline)

Le traçage des armes est un ensemble de méthodes utilisées pour identifier des armes et des munitions et remonter à leur origine. Le traçage joue un rôle bien établi dans les enquêtes criminelles, où il sert non seulement à établir la preuve d’un crime commis avec une arme, mais aussi à dévoiler la source de fournitures illicites à des criminels.

En revanche, le traçage d’armes en situations de conflit ou post-conflit – par exemple, par des opérations de soutien à la paix (OSP) – demeure une affaire de théorie et non de pratique. À l’heure actuelle, les seuls organismes capables de tracer des armes présentes en zones de conflit ou post-conflit, en quelque quantité que ce soit, sont les Groupes d’experts des Nations unies, en particulier dans le but de détecter et confirmer des violations d’embargos sur les armes.

------------------------------------------------------------------------------------------

Cet Issue Brief a été publié initialement en mars 2012, en version anglaise, sur le site du programme Small Arms Survey. Il a ensuite été adapté en langue française par Danièle Fayer-Stern pour le GRIP, dans le cadre de la cellule de veille 2012 GRIP-Région wallonne.