Une Conférence internationale sur la violence armée

Le 12 mai s’est ouverte à Genève une Conférence internationale sur la violence armée, organisée par le ministère norvégien des Affaires étrangères et le PNUD. Elle se déroule en parallèle de la Semaine mondiale d’action contre la violence armée, lancée par IANSA. A cette occasion, le PNUD a rappelé que la violence armée est responsable de la mort de 740.000 personnes chaque année et qu’elle représente un défi fondamental aux objectifs de développement que s’est fixés la communauté internationale avec l’adoption, en 2000, des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). A quelques mois d’un Sommet d’examen de ces OMD qui se tiendra en septembre, cette conférence est l’occasion pour les 60 Etats participants de faire de la réduction de la violence armée l’une des priorités du développement.

Dans cet objectif, les Etats doivent également se mobiliser pour lutter contre la prolifération des armes légères et leur commerce illicite. La 4ième Réunion biennale des Etats sur la mise en œuvre du Programme d’action des Nations unies sur les armes légères qui se déroulera du 14 au 18 juin, ainsi que la première réunion de préparation d’un Traité sur le commerce des armes prévue en juillet constituent à cet égard des occasions de réaffirmer l’engagement de chacun envers la sécurité et le développement pour tous.