Les attentats de Madrid et l'échec de la lutte contre le terrorisme

Les attentats perpétrés ce 11 mars 2004 à Madrid nécessitent d’examiner l’action menée depuis deux ans et demi dans la lutte contre le terrorisme. Que la responsabilité des attentats incombe à l’ETA ou à Al Qaïda, des constatations fondamentales peuvent être faites dans le cadre de ces deux hypothèses.

1. Globalement, il faut constater l’échec de la politique actuelle de lutte contre le terrorisme menée sous le leadership des Etats-Unis qui ont privilégié l’action militaire et unilatérale. De plus, les Américains ne remettent pas en cause le choix de ces moyens face au manque de résultats obtenus depuis plus de deux ans ...