L'Union européenne et le commerce des armes

La fin de la Guerre froide et l’effondrement du bloc soviétique ont eu un impact profond sur le commerce international des armements conventionnels. Bien que ces changements aient conduit à un déclin important des transferts globaux d’armements, de nombreux pays, particulièrement ceux en voie de développement, continuent à acquérir de grandes quantités de nouveaux armements. Le SIPRI (Stockholm International Peace Research Institute) et le CRS (Congressional Research Service, un service dépendant du Congrès américain) s’accordent pour noter un sommet élevé des ventes d’armements conventionnels en 1987, suivi d’une chute spectaculaire jusqu’au début des années 90. Une certaine reprise est observable entre 1994 et 1997, principalement explicable par un rééquipement important des pays du Golfe après la guerre de 1990-1991 ainsi que par la modernisation de l’armement en Asie de l’Est et plus tard en Amérique du Sud. Les transferts d’armement conventionnel ont ensuite recommencé à décroître dès 1998, jusqu’à atteindre leur niveau le plus bas à l'aube du 21ème siècle ...