Le Traité d'interdiction des essais nucléaires : plus que jamais nécessaire

Les 17 et 18 septembre, s’est tenue à Vienne la Conférence des États parties du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Onze ans après sa négociation, ce traité n’est toujours pas entré en vigueur en raison de la réticence de quelques États, dont les États-Unis, la Chine et l’Iran, à le ratifier. Pourtant, l’essai nucléaire effectué par la Corée du Nord le 9 octobre 2006 a rappelé à la communauté internationale toute la pertinence de cette réglementation. En effet, son entrée en vigueur contribuerait non seulement à consolider le régime international de non-prolifération et de désarmement mais aussi à apaiser certaines des crises qui menacent actuellement la sécurité mondiale.