Conférence sur le contrôle des ALPC (Yaoundé)

Le chercheur associé du GRIP, Eric Wilson FOFACK, a participé, du 11 au 13 juin 2018 à Yaoundé, à la première Conférence des Etats Parties à la Convention de l’Afrique centrale pour le contrôle des armes légères et de petit calibre (ALPC), ou Convention de Kinshasa.

Sur le thème de "L’accès des acteurs non étatiques aux ALPC : une menace à la paix et à la sécurité des Etats de l’Afrique centrale", elle a réuni les onze Etats Parties de la Convention et a examiné les différents mécanismes de mise en œuvre de cet instrument régional juridiquement contraignant.

En plus des Etats Parties, plusieurs organisations internationales et régionales, des représentants des organisations de la société civile et centres de recherche, tel le GRIP, ont participé aux travaux de la Conférence en qualité d’observateurs. Les travaux ont abouti à l’adoption de mesures visant à intensifier la lutte contre la circulation illicite des ALPC et de divers autres documents.