Le GRIP dans les médias

Fanny Lutz a publié un article dans la rubrique "opinions" du site RTBF Info, où elle analyse les enjeux des exportations d'armes européennes dans les pays du Moyen-Orient et les conséquences des révolutions arabes sur les trafics d'armes illicites.                      Retrouvez l'article dans son intégralité ici.

 

 

 

Luc Mampaey, directeur du GRIP, a été cité dans un article consacré à la FN Herstal et aux exportations d'armes wallonnes, publié le 31 mai dans le journal De Tijd. L'article est accessible dans sa version en ligne ici.

Mélanie de Groof a été interviewée par la version anglaise de la chaîne France24 dans le cadre du conflit syrien. Elle a abordé la question des transferts d'armes dans la région, l'intervention de groupes non étatiques et analysé les forces en puissance.

Cédric Poitevin a été cité dans un article de l'Express consacré à la Syrie, publié le 28 mai. Il s'est exprimé sur le risque de prolifération des armes utilisées dans le conflit syrien et le danger de contagion régionale post-conflit.

Mélanie De Groof , chercheure au GRIP, a été citée dans un article de Damien Spleeters, consacré à la levée de l'embargo européen sur les armes à destination de la Syrie. L'article est disponible ici.

Mélanie De Groof, Bérangère Rouppert et Cédric Poitevin ont animé le 29 mai un "live-chat" consacré à la Syrie sur le site RTBF Info.

Mélanie de Groof a publié un article dans la rubrique "opinions" du site RTBF Info, où elle analyse les conséquences légales et pratiques de la levée de l'embargo syrien. Retrouvez l'article dans son intégralité ici.

 

Mélanie De Groof est passée ce 28 mai sur les ondes de la Première (RTBF) dans le cadre d'un reportage consacré à la levée de l'embargo européen sur les armes à destination de la Syrie et sur les conséquences de cette décision diplomatique.

Georges Berghezan a été invité par la "Deutsche Welle", ce 28 mai, pour analyser l'appel au dialogue lancé par le président tanzanien Jakaya Kikwete, dont le pays va mobiliser plus de mille hommes dans la brigade d'intervention de l’ONU qui sera déployée dans la région des grands lacs.
Initiée le dimanche 26 mai, en marge de la réunion  de l’Union africaine qui se tenait à Addis Abeba, cette démarche diplomatique préconise la tenue de pourparlers entre les gouvernements de la région des grands lacs et les différents groupes rebelles qui y sèment le trouble.
L’article sur cette initative diplomatique est disponible ici et l’intervention de George Berghezan ci-dessous.
 

Bérangère Rouppert a été interviewée par le journal Métro-France sur le thème des armes chimiques en Syrie. L'article est disponible ici.

Pages