Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest - janvier à mars 2013

Embarquement d’un véhicule blindé français à destination du Mali (source: SAC Dek Taylor/Defence imagery)

Ce monitoring trimestriel est réalisé dans le cadre d’un projet d’une durée de trois ans (2011-2013) intitulé « Amélioration de la sécurité humaine, prévention des conflits et renforcement de l’état de droit dans huit pays d’Afrique occidentale et centrale » et financé par le Ministère des Affaires étrangères du Grand-Duché du Luxembourg. 

Il a pour but de suivre la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest, avec un éclairage particulier ce trimestre sur le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal. Ce monitoring se penche principalement sur les questions liées aux tensions régionales, au terrorisme et aux trafics transfrontaliers, à la production et aux transferts d’armements et aux mécanismes de coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.