Gestion des ressources minérales et conflits au Mali et au Niger

Les ressources minérales représentent des secteurs importants des économies du Mali (or) et du Niger (uranium et pétrole). Dans le contexte incertain qui suit la crise libyenne de 2011 et l’effondrement du Mali  début 2012, il convient d’étudier dans quelle mesure les richesses naturelles de ces deux pays possèdent un potentiel de prévention ou d’aggravation des conflits. La gestion malienne et nigérienne des ressources naturelles est examinée au départ d’un cadre analytique centré sur les notions de rentabilité, de diversité, de durabilité et d’équité. Pour terminer, cette étude montre que les ressources minières contribuent à l’aggravation des tensions au Mali tandis qu’elles incitent à la coopération dans le cas du Niger.