Évaluation sur les ALPC au Sahel et pays limitrophes - UNREC/PNUD

Le Small Arms Survey et le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) ont été mandatés par le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) et le Bureau sous-régional du PNUD pour l'Afrique occidentale et centrale pour mener un projet d’évaluation sur les armes légères au Sahel et dans les pays limitrophes. Par ce projet, UNREC et le PNUD entendent soutenir les efforts des États de la région dans la conduite d’évaluations en vue de poser les bases initiales de compréhension et d’action dans le domaine de la prolifération illicite des armes légères.

La prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC), y compris à travers les frontières, ne peut être traitée efficacement sans être bien comprise et documentée. Aussi, une enquête sur les ALPC a pour objectif de recueillir et d’analyser des informations quantitatives et qualitatives sur les armes légères dans une zone géographique spécifique, en vue de déterminer l’opportunité et la nature d’initiatives appropriées afin de faire face aux enjeux toujours plus complexes associés au commerce illicite, la prolifération incontrôlée et à l'utilisation abusive des armes légères. 

Le projet s’est focalisé sur neuf pays du Sahel et de la région limitrophe à savoir le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, la République centrafricaine, le Sénégal et le Tchad. Le projet s’est divisé en trois phases : une recherche documentaire préliminaire, des consultations avec les acteurs impliqués dans la lutte contre la prolifération des ALPC dans les neuf pays et un séminaire régional de validation du rapport régional final.

Période : aout 2015 à janvier 2016

Chercheur responsable : Cédric Poitevin