Éradiquer Boko Haram : acteurs multiples, résultat incertain

La présente Note – consacrée aux mesures prises pour combattre Boko Haram – constitue la suite de la Note d’Analyse publiée le 8 janvier 2016 consacrée à l’évolution de ce groupe pendant la période 2012-2015.
Pour des raisons de clarté, nous avons structuré ce second texte en trois parties : les mesures prises, au niveau national, par les quatre pays directement affectés par les attaques de Boko Haram, celles prises par ces États dans un cadre régional – essentiellement la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) – et l’assistance militaire fournie à ces pays par des grandes puissances, principalement la France et les États-Unis.

Crédit photo : Un instructeur français enseigne à des troupes nigériennes près de Diffa au Niger (source: Fintlock 2014/USAFRICOM)