Les Émirats arabes unis : plaque tournante du trafic illicite vers l’Iran

De nombreux cas de violations des sanctions émises à l’égard de l’Iran ont été recensés ces dernières années, ce qui appuie la thèse qu’en règle générale, les embargos sur les armes ne sont pas des instruments infaillibles de lutte contre la prolifération des armes. Il a en effet été démontré que les Émirats arabes unis (EAU) constituent une plaque tournante du trafic illicite d’armes et autre matériel militaire vers l’Iran. Les réseaux de prolifération utilisent des techniques de contournement variées qui rendent de plus en plus difficile la détection des transferts illicites. Ce commerce représente un danger aussi bien à l’échelle du Golfe qu’à l’échelle mondiale. Cette Note a pour objet de donner un aperçu des mécanismes de contournement des sanctions contre l’Iran dans les EAU et des initiatives du pays pour contrer ce phénomène.  

Crédit photo : Port de Jebel Ali (Source : idmifarra - Licence Creative Commons flickr)