La « contribution proactive à la paix » du Japon : un réel changement de posture stratégique ?

Depuis décembre 2013, le gouvernement Abe procède à une refonte de la politique de défense japonaise : création du Conseil de sécurité nationale, adoption de la Stratégie de sécurité nationale, et enfin – depuis avril 2014 – révision des principes régissant les exportations d’armement. Le gouvernement Abe assure vouloir respecter strictement le pacifisme constitutionnel défini par l’article 9 de la Constitution et donner au Japon les moyens d’être un « contributeur proactif à la paix ». Pourtant, le 1er juillet 2014, le Cabinet du Premier ministre a reconnu comme constitutionnel le droit à l’autodéfense collective.

Crédit photo: affiche de campagne d'Abe Shinzō (source : site internet du PLD)