Le Sommet sur la sécurité nucléaire de La Haye 2014 : réussite ou occasion manquée ?

Le 3e sommet sur la sécurité nucléaire, visant à sécuriser les matières fissiles et autres matières nucléaires dans le monde, s’est déroulé les 24 et 25 mars 2014 dans la ville néerlandaise de La Haye. Malgré les avancées des deux premiers sommets, les attentes à la veille de ce nouveau rendez-vous international étaient considérables. Elles ont été partiellement rencontrées, notamment avec des engagements multilatéraux majeurs et des discussions sur la création d’une architecture de sécurité nucléaire durable et complète. Néanmoins, certaines lacunes persistent. Plusieurs acteurs majeurs de la scène internationale n’ont pas soutenu différentes initiatives. Des outils de sécurité nucléaire essentiels n’ont toujours pas été ratifiés ou mis en œuvre de manière intégrale. Les États-Unis accueilleront le prochain sommet en 2016. En plus de poursuivre les progrès commencés en 2010, les chefs d’États devront s’accorder sur la forme du processus au-delà de 2016 et sur le rôle à venir de l’Agence internationale pour l’énergie atomique en matière de sécurité nucléaire. 

Crédit photo: Sommet sur la sécurité nucléaire de La Haye
(Source : site du Premier ministre du Canada)