Ressources naturelles et conflits

Les ressources naturelles peuvent motiver des conflits, les financer, voire obérer leur résolution. Plus globalement, l’environnement est à la fois une victime silencieuse et un facteur aggravant, parfois catalyseur, des conflits armés. Pourtant, les politiques de gestion de ces ressources, au même titre que les politiques environnementales, peuvent également contribuer à la stabilité et à la prospérité. La gestion humaine de l’environnement et des ressources naturelles est en fait une fenêtre ouverte sur les dimensions socio-économiques et politiques des conflits. C’est également un point d’accroche à un ensemble d’initiatives et processus visant à construire une paix durable dans des régions actuellement en proie à l’instabilité.

Au travers de cet axe de recherche, le GRIP se donne pour objectif d’analyser les liens que les ressources naturelles, et leur gestion, peuvent entretenir avec des dynamiques conflictuelles ou, au contraire, coopératives. Le GRIP vise ainsi à fournir une image globale des principaux défis sécuritaires qui émergent aujourd’hui de politiques de gestion des ressources conflictuelles (terres rares, conflits agro-pastoraux, acquisitions de terres, etc.). Ce programme cherche enfin à isoler, au sein du facteur politique sous-tendant chacun de ces conflits, des opportunités de coopération, de médiation, et de développement.

Documents sous ce thème