Publications

La Guerre du Kivu - Vues de la salle climatisée et de la véranda

La Guerre du Kivu

Les images en provenance du Kivu se suivent et se ressemblent : des victimes civiles fuyant les zones de combat, des exactions et des viols perpétrés par toutes les forces armées impliquées dans le conflit, des Casques bleus plus observateurs qu’acteurs... Une guerre indissociable des événements au Rwanda en 1994. L’ombre du génocide plane toujours, même si le « droit de poursuite » de l’armée rwandaise contre les « génocidaires » aura surtout été la façade d’un pillage systématique et organisé de l’est du Congo.

La Paix contre la justice ? Comment reconstruire un état avec des criminels de guerre

Pierre Hazan ancien correspondant pour Libération et Le Temps, puis fellow à la Harvard Law School, a notamment enseigné à l’Institut de hautes études internationales et du développement (Genève). Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Juger la guerre, juger l’Histoire. Du bon usage des commissions vérité et de la justice internationale (PUF, 2007).

Proche-Orient - Entre espoirs de paix et réalités de guerre

Les développements contemporains de la question israélo-palestinienne s’inscrivent dans une trame historique dense et complexe. Le poids de cette question et sa présence permanente au sein des préoccupations internationales depuis plus d’un demi-siècle incitent à étudier avec attention sa genèse et ses évolutions. Vu les positions partisanes des principaux acteurs impliqués, il n’est guère facile de se forger une opinion nuancée.

CONGO 1960 - Échec d'une décolonisation

Ont contribué à cet ouvrage : 
Colette Braeckman, Jules Gérard-Libois, Jean Kestergat, Jacques Vanderlinden, Benoît Verhaegen et Jean-Claude Willame.

«Ensemble, mes frères, mes soeurs, nous allons commencer une nouvelle lutte, une lutte sublime qui va mener notre pays à la paix, à la prospérité et à la grandeur.» Le Premier ministre Lumumba se voulait confiant ce 30 juin 1960, jour de l’indépendance du Congo.

Qui arme Israël et le Hamas ? – La paix pass(é)e par les armes ?

« La guerre la plus brutale qu’Israël ait jamais entreprise ». C’est ce qu’écrivait le 20 janvier 2009 le quotidien israélien Haaretz au lendemain de l’opération Plomb durci.

Après cette « guerre de Gaza », bien des questions se posent. D’où viennent ces armes qui offrent à l’Etat hébreu son écrasante supériorité militaire ? Pourquoi une tel recours à la force ? Qu’en est-il du respect des lois de la guerre ?

La liberté sinon rien – Mes Amériques de Bastogne à Bagdad

Adulation ou aversion : les États-Unis inspirent souvent des réactions extrêmes. Dans ce livre qui récuse les simplismes et les exclusives, Jean-Paul Marthoz nous guide dans un Siècle américain écartelé entre un idéal de liberté et les errements d’une politique de puissance. Entre Bastogne et Bagdad. 

Où va l’Amérique latine ? Tour d’horizon d’un continent en pleine mutation

« Les millions de personnes qui souffrent chaque jour des dégradations de la pauvreté et de la faim ont le droit d’être impatients. » Cette affirmation, paradoxalement énoncée par George W. Bush, résume fort bien les causes profondes et la nature complexe des récents virages à gauche. Qualifiés de gauchistes (un peu ou beaucoup), de centristes, de populistes ou à tendance autoritaire, les nouveaux gouvernements élus au Venezuela, au Chili, en Argentine, en Bolivie, au Brésil... suscitent pourtant les mêmes attentes.

Les « Faiseurs de paix » au Congo – Gestion d’une crise internationale dans un Etat sous tutelle

Dix ans de guerre, plus de 3 millions de morts, des centaines de milliers de déplacés, des viols au quotidien, … Telles sont les tendances lourdes de l'histoire récente de la République démocratique du Congo, un pays dévasté par des armées, régulières ou rebelles, sans véritable agenda politique. Et pourtant, 25 millions de Congolais ont voté, l'espoir renaît.

Europe puissance tranquille? Rôle et identité sur la scène mondiale

Crise au Proche-Orient, défi nucléaire en Iran, essor de la Chine et de l'Inde, faillite des États, terrorisme, migrations : l'Europe ne peut se soustraire aux tumultes du monde ni se retrancher derrière les murs de sa prospérité. Elle est, bon gré mal gré, un acteur important sur la scène internationale.

Et maintenant, le monde en bref – Les médias et le nouveau désordre mondial

À l'heure des grands bouleversements et de la mondialisation, après le 11 septembre, le tsunami et les caricatures de Mahomet, dans l'écheveau du terrorisme transnational, des guerres préventives et du "choc des intolérances", le rôle de l'Information est plus crucial que jamais. 

Le monde des médias est-il totalement "nord-américanisé", modelé par les International Herald Tribune, CNN et autres Wall Street Journal ? Ou constitue-t-il une réalité riche et complexe où se mêlent les Al-Jazira, les blogs citoyens, TV5 et autres Univision ?

Afrique Centrale – Médias et conflits: vecteurs de guerre ou acteurs de paix

Les médias peuvent-ils être neutres lorsqu’ils couvrent un conflit ? Les journalistes sont-ils de simples observateurs ou des acteurs à part entière des crises politiques et des affrontements armés qu’ils relatent ? Ces questions cruciales ont suscité de nombreuses réflexions depuis la première guerre du Golfe en 1990. Mais l’Afrique Centrale, qui est aujourd’hui la région au monde qui enregistre le plus grand nombre de conflits dits « majeurs », n’avait pas, jusqu’ici, fait l’objet d’une attention particulière.

Europes et mondes musulmans – Un dialogue complexe

L’Europe a de tout temps entretenu des relations avec le monde musulman, tantôt politiques, économiques et culturelles, conflictuelles ou pacifiques, mais toujours humaines. De part et d’autre de ces deux entités, par essence multiples et diversifiées, s’entremêlent des regards croisés et un dialogue, par nature complexe.

Depuis le 11 septembre, on assiste à une crispation des débats, une radicalisation des opinions, qui laisse entrevoir, selon certains, l’aube d’un « choc des civilisations ».  

Les humanitaires en guerre – Sécurité des travailleurs humanitaires en mission en RDC et au Burundi

Contrairement à l’Irak ou même à l’Afghanistan, les hostilités sans fin qui minent la République démocratique du Congo et le Burundi sont classées par les militaires – avec une froideur toute professionnelle – dans la catégorie des «conflits de basse intensité». Même au niveau des Casques bleus et des travailleurs humanitaires, la dangerosité de ces deux pays est bien loin d’approcher ce qu’on a connu en Somalie ou en ex-Yougoslavie.

Armes légères – Destructions massives

500 000 morts par an, une victime par minute : c'est le lourd tribut payé chaque année aux armes légères. Difficile d'oublier les tueries de Nanterre, Zug, Dunblane ou du lycée de Littleton qui inspira Michael Moore pour son pamphlet « Bowling for Columbine ». Au-delà de ces images choc, la réalité est malheureusement plus terrible et plus banale. En Belgique, il y a quatre suicides par arme à feu pour un homicide ; en France, le rapport est de sept à un : chez nous, les armes tuent tous les jours, sans avoir droit ni à la une, ni à la rubrique des faits divers.

La petite fille à la Kalachnikov – Ma vie d’enfant soldat

Le récit bouleversant d’une vie sacrifiée

Lorsque les soldats de la National Resistance Army l’enlèvent à proximité de son village en Ouganda, China n’est encore qu’une enfant. À neuf ans, elle participe à son premier combat et affronte l’horreur sans aucune préparation. Mais elle apprend vite : pour survivre, il faut refouler ses sentiments.

Les États-Unis à contre-courant: Critiques américaines à l’égard d’une politique étrangère unilatéraliste

Les États-Unis apparaissent aujourd’hui dominés par ce que le professeur de Harvard, Stanley Hoffmann, qualifie de «hordes de néoconservateurs aux idées radicales et farfelues». Une impression renforcée par l’«action préventive» contre Saddam Hussein. Or, à côté de cette Amérique arrogante et belliqueuse, il en existe une autre. Suite aux difficultés rencontrées par les forces américaines en Irak, cette «autre Amérique», largement éclipsée après le choc du 11 septembre, se fait de plus en plus entendre.

Les Irradiés de la République: Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole

Ils étaient 150 000, pour la plupart de très jeunes hommes. Ils étaient peu – ou même pas du tout – informés sur les risques de la radioactivité. Désinformés même. Telles ces recommandations remises au personnel des essais par les autorités de la marine : « Une minute et demi après l’explosion, les débris sont tous retombés et il n’y a aucun danger provenant du rayonnement. » Les radiations retardées ? Elles sont « si faibles qu’elles ne constituent pas un danger. Ne vous en occupez pas ».

Le développement – Une arme de paix

«Aider la population n’était pas une finalité en soi, mais plutôt un moyen pour créer des conditions favorables à la paix.» Ces propos du responsable d’une ONG italienne, amenée à reconstruire des maisons dans les Balkans au lendemain de la guerre, résument parfaitement l’une des nouvelles tendances de la coopération internationale. Et de l’Union européenne en particulier.

Trafics d’armes vers l’Afrique – Pleins feux sur les réseaux français et le «savoir-faire» belge

Le point commun entre Charles Pasqua, Jean-Christophe Mitterrand, Jacques Attali, Jean-Charles Marchiani et Paul-Loup Sulitzer? Ces personnalités bien «respectables» ont toutes été mises en examen pour «recel d’abus de biens sociaux et trafic d’influence» dans le cadre de l’affaire Falcone: une histoire confuse de ventes d’armes qui mêle fraude fiscale, corruption, ingérence politique... Avec, en toile de fond, la diplomatie parallèle française en Afrique.

Militaires – humanitaires, à chacun son rôle

«Mais pour qui se prennent-ils ? Pour les nouveaux Chevaliers de l’Hôpital ? D’une main l’épée, le stéthoscope de l’autre !» Voilà en substance la réaction ulcérée de la communauté humanitaire, après les largages de colis alimentaires par l’armée américaine au-dessus de l’Afghanistan – entre deux bombardements. Déjà, lors de la «première guerre humanitaire» menée par l’OTAN au Kosovo (1999), elle avait ressenti un réel sentiment de révolte.
  

La mondialisation – Comprendre pour agir

La mondialisation fait couler beaucoup d’encre. On en parle, on y réfléchit, on réagit. Jusqu’à présent, peu d’ouvrages on fait le lien entre la compréhension et l’action. La grille proposée ici s’appuie sur l’Analyse des cycles économiques longs, dits de Kondratiev, parce qu’ils prennent en compte la dimension historique. Les auteurs mettent ainsi en lumière la nature d’un phénomène intrinsèquement lié à l’histoire du capitalisme.

Les armes à uranium appauvri – Jalons pour une interdiction

Utilisées pour la première fois contre l’Irak, plus récemment dans les Balkans, les armes à uranium appauvri ont suscité un immense débat. Les premiers à tirer la sonnette d’alarme ont été les militaires, ou plutôt les vétérans. Ils soupçonnent cette substance radioactive toxique d’être à l’origine des maux dont souffrent de nombreux soldats : douleurs musculaires, infections respiratoires, cancers…

L’inquiétude des médecins irakiens, confrontés à un taux dramatiquement élevé d’enfants morts-nés, souffrant de leucémies ou de malformations, va dans le même sens.

Pages