Nouvelles perspectives pour l’organisation d’une Conférence sur une ZEADM au Moyen-Orient ?

Plus de cinquante ans ont été nécessaires pour que le concept de zone exempte d’armes nucléaires et autres armes de destruction massive (ZEAN/ZEADM) soit envisagé concrètement pour la région du Moyen-Orient. Porté par les États de la région eux-mêmes dans différentes enceintes internationales, c’est finalement dans le cadre des conférences de révision du TNP que le processus de création de cette ZEAN/ZEADM a finalement trouvé sa place.

Après la résolution sur le Moyen-Orient incluse dans le document final de la Conférence de révision du TNP en 1995, il a fallu attendre celle de 2010 pour que soit décidée l’organisation, pour 2012, d’une Conférence sur l’établissement d’une ZEAN/ZEADM dans la région. Un an après l’annulation de la Conférence d’Helsinki sur la création d’une zone exempte d’armes nucléaires (ZEAN) et autres armes de destruction massive (ZEADM) au Moyen-Orient, de nouvelles perspectives s’offrent en cette fin d’année 2013...

Cet article a été publié initialement le 29 novembre 2013 sur le site d'information Grotius International.